Psychanalyse Freudienne

La construction du modèle théorique est marquée par des œuvres majeures entre 1896, 1905 1914, 1920 et, finalement 1938. La première est un écrit théorique: L'Esquisse d'une psychologie scientifique (aussi appelé « Projet »), puis vient un écrit clinique rédigé par Freud et Breuer : Les Études sur l'hystérie et L'Interprétation des rêves qui établit les bases de la métapsychologie.

On peut découvrir cette progressive invention de la psychanalyse par Freud dans un ouvrage contenant ses lettres écrites presque au jour le jour à son ami médecin berlinois Wilhelm Fliess, et où figure aussi L'esquisse mentionnée plus haut. Notons l'importance de la place —sous une forme ou une autre— du traumatisme psychique dans les élaborations du modèle. En 1914, Freud écrit Introduction au narcissisme qui préfigure la deuxième topique théorisée en 1920. Le dernier texte est un essai d'histoire religieuses mais surtout un complément à sa théorie sur le complexe d'Œdipe.


La psychanalyse regroupe deux axes de réflexions et d'études :

  • un corpus de théories issues de l'expérience analytique, participant à la conceptualisation de l'appareil psychique, ensemble constituant la métapsychologie (dont les trois principes organisent le fonctionnement psychique : la perspective topique, dynamique, économique) ;
  • une méthode d'investigation des processus psychiques dans leur ensemble, et des significations inconscientes de la parole, du comportement, ou des productions de l'imagination (voir plus bas) ;


La cure psychanalytique par la méthode de la libre association :

la demande de cure naît souvent d'une souffrance psychique reconnue par le patient. Elle peut aussi être travaillée et construite dans des entretiens psychanalytiques « préliminaires ». Freud précise que si la psychanalyse est « une méthode de traitement des désordres névrotiques », son but ultime n'est pas de « guérir » en abrasant le symptôme, mais d'aboutir à « la récupération de ses facultés d'agir, de penser et de jouir de l'existence ». La psychothérapie psychanalytique est une application de la psychanalyse qui se rapproche plus d'un traitement au sens habituel du terme.